Les Chais du Port de la Lune | Fugue | Photo : © 2019 Benoit Guenot

Fugue

2018

Issus de vendanges manuelles et de raisins cultivés dans le respect des principes de l’agriculture bio et biodynamique, les trois cépages ont été vinifiés séparément : fermentation de 15 jours en cuves inox, élevage de 6 mois en barriques de deux vins et assemblage juste avant la mise en bouteille, le 11 avril 2019.

Pendant la vinification et tout au long de l’élevage, le vin a connu le moins d’intervention possible, et a été gardé avec précaution à l’abri de l’air. Il n’a pas été filtré, et peut donc laisser apparaître un léger dépôt malgré son jeune âge.

Un rouge sur le fruit et la fraicheur avec de jolis tannins en fin de bouche, lui conférant tenue et prestance. La Syrah met au nez et en entrée de bouche toutes les épices et la fraicheur des hauteurs des Corbières, à 350 m d’altitude. Le Gamay sème ses fruits rouges croquants et donne une belle buvabilité à l’assemblage. Vinifié sans extraction, le Tannat apporte enfin une légère trame tannique et une jolie longueur au jus. La preuve que l’on peut faire de très belles choses sur le fruit avec ce cépage…
Un vin de grand soif à consommer dès cet été ou attendre jusqu’aux premiers jours de l’automne.

Les Chais du Port de la Lune | Octave | Photo : © 2019 Benoit Guenot

Octave

2018

Issus de raisins cultivés dans le respect des principes bio et biodynamiques, les deux Viogniers – Beaujolais et Madiran – ont été vendangés frais et pressés en direct chez nos vignerons partenaires avant d’être transportés. Ils ont fermentés séparément dans le blockhaus pendant 1 mois et demi, 80 % en barrique de 5 vins et 20 % en cuve inox pour garder de la fraicheur. 6 mois d’élevage. Quelques bâtonnages ont été réalisés mais très peu car le but était de garder le plus de fraicheur possible. Ils ont été remontés en cuve pour assemblage un mois avant mise en bouteille, le 11 Avril 2019.

Tranchant comme une diagonale, un blanc qui redéfinit son cépage dans les grandes largeurs ! Ses 50% de Viognier de Beaujolais lui confèrent une tension et une fraicheur totalement nouvelles pour ce cépage ancien. Ses 50% de Viognier de Madiran font quant à eux entrer un bouquet de fruits à chair blanche et un vrai rayon de soleil dans la bouteille. En bouche, cet assemblage d’un nouveau genre révèle une vivacité et une onctuosité à mille lieues de l’opulence classique du bon vieux Viognier.

Les Chais du Port de la Lune | Chaos | Photo : © 2019 Benoit Guenot

Chaos

2018

Une cuvée spéciale réalisée en édition limitée pour les copains de la cave à manger ECHO à Bordeaux.

Issus de vendanges manuelles et de raisins sains, les quatre cépages de cette cuvée ont été vinifiés séparément, élevés en barriques pendant 6 mois dans notre blockhaus de Bacalan et assemblés juste avant la mise en bouteille, le 11 avril 2019.

Le Merlot apporte au vin une profondeur supplémentaire et une structure plus soutenue. Un vin rouge sur la fraicheur, à boire possiblement le ventre vide, mais de préférence en mangeant, surtout dans sa prime jeunesse.

Les Chais du Port de la Lune | Prélude | Photo : © 2019 Benoit Guenot

Prélude

2017

Issus de vendanges manuelles, les cépages de cette cuvée ont été vinifiés séparément, élevés en barriques pendant 8 mois et assemblés juste avant la mise en bouteilles qui a eu lieu en juin 2018.

Durant la vinification et tout au long de l’élevage, le vin a connu le moins d’intervention possible, et a été gardé avec précaution à l’abri de l’air. Le vin n’a pas été filtré, et peut donc laisser apparaître un léger dépôt malgré son jeune âge.

Niveau couleur, le rouge profond du Merlot vient taquiner le bleu violacé typique du Cabernet et de la Syrah. Nez très épicé aux premiers abords, grâce à une Syrah bien mûre en 2017, avant un fruité profond, entre cerises noires et cassis. En bouche, on retrouve la puissance de la Syrah en attaque, maintenue par le Merlot en milieu de bouche, avant une finale tout en fraîcheur, caractéristique du Cabernet Sauvignon.